Les ondes des réseaux mobiles sont nocives pour la santé : Rapport du NTP

Rapport du National Toxicology Project (NTP) du Gouvernement US publié le 01/11/2018

Cette étude établit  que les ondes des services cellulaires ont de façon certaine un effet biologique se traduisant par des dérèglements cellulaires (cancers du cerveau, du coeur, et des glandes surrénales), des suspicions pour des cancers d’autres organes (pancréas, glande pituitaire…), et des lésions de la prostate et de la glande thyroïde, qui apparaissent chez le rat dans des délais de 12 à 24 mois avec un taux d’occurrence de quelques % dans les populations-test exposées à des niveaux de rayonnement qui sont dans les gammes de celles des terminaux que nous utilisons tous les jours

Ce rapport peut-être téléchargé ICI

Comment ce rapport s’applique-t-il à la proximité des lieux de vie aux antennes?

le mécanisme d’induction de ces dérèglements n’est pas identifié

l’intérêt direct de cette étude pour la démarche du Plan national  ”Points noirs d’exposition aux ondes de la petite enfance” qui pourrait être proposée en France est que le protocole utilisé présente des caractéristiques tout à fait similaires aux conditions d’exposition réelles aux effets des antennes réseaux, ce qui qui la rend très instructive, la seule différence étant le dosage :

exposition de l’organisme entier des animaux-test dans une soupe de rayonnement dont la puissance (trois niveaux d’exposition allant de 250mW à 1W) est celle des terminaux et des PC à WiFI activés à pleine puissance (ce qui est un effet d’accélération par surdosage),

exposition sur la totalité du cycle de vie y compris embryogenèse

durée d’exposition journalière test sur 4,5 heures cumulées (en pratique 9 heures d’exposition par phases de 10mn exposition/10mn de non exposition; la raison du choix ce protocole n’est pas mise en avant dans les synthèses), ce qui est tout à fait similaire aux durées d’exposition dans un établissement de scolarisation, lesquels concentrent les populations d’enfance et petite enfance ce sont ces caractéristiques du protocole qui ont permis la mise en évidence d’un impact en réalité global sur des processus cellulaires qui restent à identifier

Comment ce rapport se transpose-t-il aux êtres humains?

l’autre intérêt de ce protocole est de démontrer que les effets sont liés à la masse corporelle des êtres vivants qui baignent dans ces soupes de rayonnement; on peut donc s’attendre à des effets  aggravés chez les êtres humains on peut en outre a priori s’attendre à ce que les autres fréquences de ces systèmes, en général plus élevées, aient des effets plus marqués encore du fait d’une absorption accrue.

Documents originaux publiés par le NTP

a) la transcription de la conférence de presse  du NTP et ses questions/réponses, qui mettent bien en évidence les éléments d’appréciation portés ci-dessus accessible sur notre site (en anglais) :

NTP conference transcript 11012018transcript

b) le rapport complet de la partie de tests pertinente sur les rats accessible sur notre site (en anglais) :

NTP 2018 cell_phone_radiofrequency_radiation_studies fact studies rat studies

AC2NB milite depuis début 2018 pour l’adoption de dispositions spéciales de protection contre l’exposition aux ondes des établissements accueillant la petite enfance et l’enfance

Lettre de Mr Michel VIALAY, Député des Yvelines, adressée au Ministre de l’Economie, copie les Ministres de l’Education et de la Santé, demandant l’établissement d’une liste des établissements scolaires de petite enfance les plus exposés en France, et proposant la mise en place d’un plan national pragmatique de résolution de ces ”points noirs” d’exposition.

Question au Gouvernement de Mme Marta de CIDRAC, Sénatrice des Yvelines, adressée au Ministre de l’Economie, demandant l’établissement d’une liste des établissements scolaires de petite enfance les plus exposés en France, et proposant la mise en place d’un plan national pragmatique de résolution de ces ”points noirs” d’exposition.

AC2NB : tel 06 75 61 77 89