5G, une vaste campagne de désinformation sur le niveau d’exposition du public

Elle vient d’être initiée par les pouvoirs publics français via l’ANFR

Ce 10 avril 2020, l’ANFR a publié la version officielle du rapport des mesures de champ sur les sites pilotes 5G.

Ce rapport contient en outre l’officialisation de la méthode que comptent appliquer les pouvoirs publics français via l’ANFR pour répondre aux sollicitations du public quant au niveau d’exposition aux ondes créées par la 5GLe comportement des émissions radio est très différent en 5G. Le signal est émis sous forme de pinceaux très puissants et la distance de portée multipliée en gros par 5 , ressemblant à un faisceau de phare ou à un flash laser au lieu du rayonnement continu et sur une vaste zone angulaire d’ouverture usuelle  120°. Le protocole décrété par les pouvoirs publics français revient à remplacer le champ instantané réel émis sur quelques dizaines de secondes par une valeur moyenne calculée sur 6mn, ce qui revient à diviser le chiffre affiché par un facteur 10 à 15.


Votre Association considère que cette méthode est une tromperie très grave sur la réalité de l’exposition en 5G.


Cette manipulation de chiffres apparait clairement sur l’extrait ci-joint du rapport ANFR. Votre Bureau est à votre disposition pour vous en donner toute explication détaillée que vous demanderez.

 

Rapport du National Toxicology Program (NTP)

Une lente mais intéressante montée de la prise de conscience malgré l’écran de fumée des instances publiques en Europe et aux Etats-Unis

Le rapport du NTP qui a été mis en exergue par notre Association depuis fin 2018 gagne peu à peu en reconnaissance de par le monde. Les références à cette étude sont de plus en plus nombreuses, y compris en France, même si le plus souvent c’est pour dénier toute signification aux résultats.
En France , votre Association AC2NB en poursuit activement la mise en lumière. Plus spécialement votre Association a obtenu de l’Observatoire Parlementaire des Nouvelles Technologies, une instance commune Sénat/Chambre des Députés une prise de position favorable au principe d’une audition directe des auteurs de ce rapport plutôt que de se cantonner à en recevoir un avis secondaire, comme par exemple de l’ANSES
La lettre adressée à votre Association par l’Observatoire Parlementaire faisant cette ouverture peut-être chargée en cliquant <ici>
Votre Association est entrée en contact avec le Dr John Bucher,  https://irp.nih.gov/pi/john-bucher qui a supervisé la publication du rapport. Le Dr Bucher, qui est toujours employé du NTP au sein du NIEHS (le Ministère de la Santé US), n’a pas répondu à nos sollicitations. Cette frilosité s’explique sans doute de ce que pour des raisons de pur lobbying économique, le travail  des équipes du NTP a été publiquement désavoué dès le lendemain (2018-11-02) de la publication des conclusions de l’étude (2018-11-01) par un communiqué de Mr Jeffrey Schuren, Sous-Directeur de la FDA en charge du ”Center for devices and radiological health” (https://www.fda.gov/about-fda/fda-organization/jeffrey-shuren). En l’état des positions des officiels du Ministère de la Santé US, il n’est pas possible d’espérer une participation et les équipes projet de l’étude NTP sont littéralement baillonées par intimidation

Votre Association a sollicité et obtenu l’accord d’une participation du Dr Ron Melnick. Ce chercheur a passé 30 ans au sein du NTP  (National Toxicology Program) et y a été le maître d’œuvre de la conception du projet  sur l’évaluation des effets au niveau cellulaire du bain d’ondes généré par les réseaux cellulaires; il a été en outre l’un des dizaines d’experts qui ont fait début 2018 la revue du rapport NTP et établi la formulation ”clear evidence”  d’effets cancérigènes chez le rat. Il est donc parfaitement qualifié pour une audition devant l’Observatoire Parlementaire des Nouvelles Technologies et, devenu Conseil indépendant, il est parfaitement libre de sa parole.

Votre Association vient d’écrire à l’Observatoire pour lui proposer cette audition du Dr Melnick, dont nous vous joignons une présentation qu’il a faite de l’étude NTP et de ses résultats, que vous pourrez consulter en cliquant <ici>. Nous vous tiendrons informés des suites qui seront données à cette proposition.

 

AC2NB : tel 06 75 61 77 89